Retour
Index
Sommaire_textes
Contact

 

Aline de Diéguez

Chroniques de la Palestine occupée

21 - Gaza, 3 ans après
Hommage aux enfants palestiniens et à l'héroïque peuple de Gaza,

28 décembre 2008 - 28 décembre 2011

 

*

Trois ans déjà…

Et depuis lors, jour après jour, l'ogre insatiable de sang palestinien
Envoie à Gaza ses tanks, ses missiles et ses bombes.

Il tue, il ravage, il détruit.

Il se gave des corps éventrés et des larmes des survivants.

Vandale cynique, il écrase tout ce qui vit sous sa lourde botte.

Puis il se couvre pieusement d'un grand chapeau noir
Et court déposer un petit papier plié en quatre entre les pierres d'un mur construit par un roi
Qu'il détestait
Et qui n'était pas juif.

Il y rend grâce à son dieu de n'être pas un Arabe.

.......

Et,
Face à lui,
Son ennemi le plus redoutable, son cauchemar permanent,
L'objet de sa rage et ses insomnies,

L'enfant palestinien.

 

Il est l'obsession du Moloch,
Le coeur atomique de son tourment.

Car il est la promesse de la résurrection d'un peuple,
Le signe de sa foi en l'avenir.

Il est le témoin de l'inexorable tic tac de Chronos
Et l'artisan de l'inéluctacle vérité qui arrive tout doucement
Sur des pattes de colombe,

L 'enfant palestinien.

 

 

Son regard défie l'oppresseur,

Son innocence le nargue,

Son sourire le foudroie.

Déjà la statue du commandeur s'effrite sur son socle.

Déjà la peur sournoise s'insinue dans sa cervelle,
Pendant que gonfle la marée de ses ennemis intimes,

La vague montante des enfants de Gaza, des enfants de Palestine.

 

 

Plus que les armes des résistants,
Plus que les molles condamnations externes,
Le bourreau arrogant redoute

La multitude des enfants palestiniens.

Il hait le ventre des femmes,
ces usines imprenables,
plus dangereuses que les plus grands arsenaux,
Dans lesquels les héroïques mères palestiniennes fabriquent en secret
les missiles
les plus puissants,
les plus efficaces ,
les plus implacables
les plus incontournables,

Les missiles
qui,
Fatalement et conformément à toutes les lois de l'histoire,
Dynamiteront la casemate orgueilleuse dans laquelle s'est tapi le Moloch israélien,

Les beaux enfants de Palestine.

 

 

 

Inscris

Inscris !
Je suis Arabe
Le numéro de ma carte : cinquante mille
Nombre d'enfants : huit
Et le neuvième… arrivera après l'été !
Et te voilà furieux !

(…) Inscris !

En tête du premier feuillet
Que je n'ai pas de haine pour les hommes
Que je n'assaille personne mais que
Si j'ai faim
Je mange la chair de mon Usurpateur
Gare ! Gare ! Gare
À ma fureur !

(…)

Mahmoud Darwich - Rameaux d'olivier

 

28 décembre 2011