Retour
Sommaire
Section Actualité
Contact



LETTRES PERSANES

12 - L'anthropologie expérimentale

Le 3 de la lune de Gemmadi,

Usbek à Rhedi

Tu me demandes comment l'Europe s'accommode d'une politologie qui refuse de se fonder sur un examen sérieux de la boîte osseuse d'une humanité tartuffique de naissance et pourquoi l'anthropologie pseudo scientifique actuelle demeure sourde et muette. La cause en est que ni le cerveau terrestre, ni le cerveau onirique du simianthrope ne peuvent fonctionner exclusivement sur leurs propres piles, parce que le voltage de l'un est connecté sur celui de l'autre à titre psychobiologique. Il en résulte que chacun charge ses batteries à se brancher sur son double. Le terrestre suce la sève de son ciel , le ciel tente de se donner un corps. Les poids respectifs des deux encéphales varient donc considérablement non seulement d'un siècle à l'autre, mais d'un individu à l'autre, et cela à chaque époque, tellement le rêve refuse de s'incarner et la chair de se vaporiser. Aussi, le laboratoire que les anthropologues français associés ont installé au Moyen Orient depuis 1949 fournit-il aux historiens, aux anthropologues et aux philosophes d'avant-garde de Paris, de Lyon, de Bordeaux, de Strasbourg un champ d'observation et d'expérimentation irremplaçable, puisque jamais encore une aussi gigantesque couveuse de la semi folie et de la semi raison du genre simiohumain n'avait été construite sur la terre.

Le laboratoire judéo-palestinien ne nous permet pas seulement d'observer les péripéties de la bataille à ciel ouvert que se livrent deux terres et deux ciels incompatibles entre eux : sache que les instruments d'optique que les Français ont installé à Berlin, à Hambourg, à Rome, à Madrid conduisent en outre l'anthropologie française de demain à radiographier le cerveau du genre humain d'hier, d'aujourd'hui et de demain. Car le spécimen exposé sur place est un miroir paradigmatique. Ce réflecteur localisé offre aux simianthropologues européens le spectacle de l'affairement de toutes les nations de la terre au chevet du malade. Mais les médicastres actuels ne savent même pas qu'ils rivalisent de cécité mi-voulue, mi ignorée. Quelle tragédie, pour les faux médecins, de feindre face à leurs confrères du IIIe millénaire, qu'il pourrait exister un Etat palestinien aux côtés d'un Etat juif et que ces frères ennemis seraient tous deux patentés par leur ciel et leur terre, alors que les conditions de cette bénédiction sont irréalisables par nature du seul fait que, pour aboutir à une alliance entre des rêves et des labours ennemis, il faudrait légitimer a posteriori l'enfantement par le glaive de l'Etat d'Israël et l'expulsion par la guerre ou par l'épouvante des élus du ciel de Moïse. Car ceux-ci ont été expulsés par le glaive ou par la terreur et les élus du ciel de Mahomet installés depuis tant de siècles en ces lieux sont devenus le nouveau peuple errant .

14 avril 2007