Retour
Sommaire
Section Actualité
Contact



LETTRES PERSANES

22 - Les magiciens de la démocratie

Le 24 de la lune de Saphar,

Usbek à Rhedi

Il est impossible de comprendre les chemins cachés de la vassalisation des esprits sous le sceptre d'une théologie de la liberté politique si l'on n'a pas observé les arcanes de la science catéchétique qui permet à un empire de fonder ses ambitions patriotiques et ses conquêtes militaires sur l'évangélisme qu'il affiche sur la scène internationale. Certes, ce mode d'expansion de la puissance des Etats n'est pas nouveau dans l'histoire du monde . La papauté des chrétiens avait fondé son empire théologique sur son expansion territoriale et l'islam a longtemps frappé sur la même enclume l'acier de Damas et le fer de sa foi. Mais tout l'intérêt de percer les secrets de la vassalisation de l'Europe actuelle est de nous aider à fouailler les entrailles communes à l'histoire temporelle et aux croyances religieuses, tellement le mode de prédication dont la démocratie mondiale d'aujourd'hui fait usage reproduit le modèle des croisades de Rome de l'Islam qui avaient permis au sceptre d'Allah de nous conduire jusqu'à Poitiers.

Je puis t'en faire la démonstration à la simple lecture des journaux de Paris, qui nous apportent des nouvelles toutes fraîches de la fabrication d'un bouclier anti-missiles aussi évangélique que guerrier et dont la piété sert de blason à son acier. Mais tout le génie des diplomates de la sainteté de cette armure est de n'en présenter au monde que la face dévote. Tu n'imagines pas combien il y faut de ruses et quelle habileté dans le tour de main peut seule donner l'expérience de sa confection aux plus adroits de ses artisans .

Tu sais que nos ancêtres usaient de deux géants du cosmos, Ormuz et Arhiman , ce qui leur permettait de mettre en scène une gigantomachie du Bien et du Mal dont les chrétiens nous ont volé la recette, avec leur récit de saint Michel terrassant le dragon et du diable dont les sortilèges menaçaient tout l'univers. Mais l'empire du Beau, du Bien et du Juste des démocraties d'aujourd'hui ne dispose que d'un minuscule diablotin, notre patrie. Comment faire de l'Iran un Jupiter crachant mille éclairs et dont les foudres pulvériseront la terre en un instant ? Comment métamorphoser cet insecte en un Lucifer tonnant ? Comment faire trembler les nations au seul vrombissement de ses ailes ?

Mais les forgerons de l'apocalypse ont progressé depuis l'époque lointaine où nos sorciers forgeaient dans les nues nos Titans de fer et de feu. Les magiciens de la démocratie sont capables de rendre redoutable un puceron que leur foudre réduirait en cendre à la première frappe . Aussi les théologiens de la Liberté s'appliquent-ils à faire tourner le regard de tous les peuples de la terre en direction d'un Etat autrement plus puissant que le nôtre, la Russie, et à lui offrir le plat empoisonné d'un évangile bien apprêté: " Sainte Russie, disent les magiciens des empires, ne crois pas que ce bouclier tout séraphique soit une menace pour ta grandeur et ta puissance. Reçois l'offrande de cette hostie bien parfumée, respire l'odeur d'encens de la paix, goûte les senteurs de la justice du monde qui monte à tes narines. Puisse le seul spectacle de notre catéchèse servir de cuirasse à la démocratie jusque dans tes frontières."

Mais, où le génie des sorciers des empires démocratiques défie l'entendement de l'humanité ordinaire et de l'Iran en particulier est dans la difficulté de cacher à tout le monde qu'il s'agit, en réalité, de renforcer l'implantation politique et militaire de l'OTAN au cœur de la civilisation occidentale et d'encercler davantage l'ex-empire des tsars , ce qui exige de rendre crédible l'affabulation parallèle selon laquelle notre pays incarnerait subitement le Satan de la dernière cuvée, celui dont l'omnipotence et l'omniprésence exigeraient la mobilisation vertueuse de toutes les nations de la terre.

Vois comme la stratégie d'Ormuz et d'Arhiman s'est affinée depuis trois millénaires : alors qu'un ciron fait maintenant figure de réceptacle des douze plaies d'Egypte, tous les peuples vassalisés de l'Europe se tournent vers la Russie avec des mines pieuses afin de l'assurer le plus dévotement du monde que l'odeur de l'Eden qui monte de leurs autels est celle des bienheureux de la démocratie mondiale.

24 avril 2007