NIETZSCHE


 

"Nos philosophes académiques ne sont pas dangereux: leurs pensées poussent paisiblement comme des pommes sur un pommier; ils ne nous font pas sortir de nos gongs. De tous leurs faits et gestes, on pourrait dire ce que Diogène répliquait au laudateur d'un certain philosophe: "Qu'a-t-il fait de grand, lui qui est philosophe depuis si longtemps et n'a jamais affligé personne?" Oui, on devrait graver sur le tombeau de la philosophie universitaire: Elle n'a chagriné personne.'

Considérations inactuelles, Schopenhauer éducateur. (trad.Manuel de Diéguez)

"Nous vivions alors dans la certitude naïve que quiconque, dans une Université, a rang et dignité de philosophe est aussi un philosophe. Oui, nous étions inexpérimentés et mal instruits."

"Comment? Vous craignez que le philosophe vous empêche de philosopher? Voilà qui peut arriver, et vous ne l'avez pas encore éprouvé? N'en avez-vous pas fait l'expérience dans votre Université? Vous suiviez pourtant les cours de philosophie."

retour